amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr

MOBILITE DURABLE

L'usage du vélo progresse en 2022... mais pas partout !

 

Dans le cadre du suivi de la pratique cyclable en France, l'association Vélo & Territoires dresse un premier bilan de la fréquentation vélo en 2022. Résultat : les cyclistes sont de plus en plus nombreux. 

 

Depuis la fin de la crise sanitaire, le vélo a le vent en poupe. Cette dynamique de changement de mobilité dans le quotidien des Français se confirme avec les chiffres rapportés par l’association Vélo & Territoires.

 

Pour l’année qui vient de s’écouler, un suivi de la pratique du vélo dans les territoires a été réalisé par l’association avec une publication de bulletins chaque mois. « Les analyses réalisées dans ces bulletins sont basées sur les données de comptages de vélos collectées par la Plateforme nationale des fréquentations (PNF) » , comme précisé sur le site. 

 

Hier, un bilan provisoire de l’année 2022 a été dévoilé. « Celui-ci sera consolidé, dans les mois à venir » , peut-on lire dans le document qui confirme que la pratique du vélo progresse largement dans les territoires. 

Un essor qui se poursuit 

« La fréquentation vélo poursuit son essor »  et, en 2022, cette dernière progresse de 31 % par rapport à 2019 et de 8 % par rapport à 2021. Au niveau de la fréquentation moyenne journalière en France, les niveaux sont plus élevés qu’en 2021 « et nettement supérieurs à ceux de 2019 (année de référence avant la crise). » 

 

Le nombre de passages de vélos en France augmente. Par exemple, du 1er janvier au 3 juillet 2022, la fréquentation cyclable était en moyenne de 12 % plus importante que celle de 2021 pour la même période et de 38 % par rapport à 2019. 

 

L’association analyse également chaque mois la fréquentation de « quelques grands itinéraires cyclables français »  notamment sur les 8 820 km d'itinéraires EuroVelo. Le constat est tout aussi encourageant : « En moyenne depuis le début d’année, la fréquentation sur les EuroVelo françaises progresse de 10 % »  par rapport à 2021. 

Disparités territoriales 

Ces calculs d’évolution sont cependant à nuancer. Si ce rythme est encourageant, il est indiqué dans le bulletin qu’il « risque de ne pas être suffisant pour atteindre les objectifs nationaux de 12 % de part modale à horizon 2030. » 

 

En effet, si la fréquentation nationale est bel et bien supérieure à celle de 2021, des « nuances territoriales importantes »  viennent noircir le tableau. Ce bilan de l’année 2022 est « fortement impacté par la fréquentation en milieu urbain qui poursuit une progression à deux chiffres (+ 10 % par rapport à 2021) ». 

 

En réalité, en milieux périurbain et rural les résultats sont plus nuancés car « la fréquentation dans ces territoires est comparable à celle de 2021 (respectivement + 0 % et - 1 %). »  Concrètement, en analysant l’évolution de la pratique du vélo dans ces trois milieux (urbain, périurbain et rural) on comprend que « la pratique urbaine »  est « bien installée »  et « progresse fortement en semaine »  tandis qu’en milieux rural et périurbain la pratique est « plus fragile. » 

 

Plus précisément, en zone périurbaine, la fréquentation en 2022 est comparable à celle de 2021 notamment en semaine (+ 2 %). La fréquentation le week-end connait en revanche une baisse de 5 %. En zone rurale, la fréquentation baisse légèrement par rapport à 2021 (-1 %) et « la légère augmentation des passages en semaine (+ 1 % par rapport à 2021) ne compense que partiellement le recul observé le week-end (- 4 %). » 

 

Dans ces territoires, l’association émet l’hypothèse que la pratique du vélo est « davantage orientée vers les loisirs »  et que ces fréquentations sont aussi « plus sensibles à la météo. » 

 

Ces disparités peuvent aussi être le fait du fléchage du Plan vélo mis en place par le gouvernement (lire Maire info du 21 septembre 2022). Ce plan accompagne notamment les collectivités dans la création de nouvelles pistes cyclables.

 

Problème : ces financements sont conditionnés au fait que les collectivités disposent en amont de moyens d’ingénierie pour monter ces projets. Les plus petites collectivités en sont donc souvent exclues d’office. 

(Source: Article de Lucile BONNIN pour Maire-Info 05/01/2023)

 

Mairie d'Amance - 19 Grande Rue - 10140 AMANCE - Tél : 03 25 41 37 36 - Canton Vendeuvre sur Barse - Aube - Champagne Ardenne - Création OvOtix motorisation Clé de Site

 ok
Inscription à la newsletter : 
 ok
Vous êtes ici > MOBILITÉ DURABLE
cliquer à droite de la photo pour avancer dans le diaporama, à gauche pour revenir, sur une vignette pour afficher la photo
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr

precedent suivant

Site de Amance La Ville au Bois dans l'Aube

amance ville au bois dans l'aube

Mairie d'Amance et de la Ville aux Bois

amance ville au bois dans l'aube

Conseil Général de l'Aube   Région champagne ardenne      Le site internet de la Région Grand Est

    La solution de paiement de la Direction Générale des Finances Publiques

 

 

 

Mairie d'Amance et de la Ville aux Bois

amance ville au bois dans l'aube