amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr

CORONAVIRUS :  Obligation vaccinale, nouveau variant, cahier de rappel 2.0 : les infos covid à retenir

 26/05/2021

 

Proposition de vaccination obligatoire pour certaines catégories et professions, variant « bordelais », nouvelle procédure de cahier de rappel à partir du 9 juin… Les informations covid-19 à retenir de ces dernières 24 heures.

Les chiffres de l’épidémie continuent de diminuer en France, depuis plusieurs semaines. Sur la semaine passée, la moyenne des contaminations est tombée à moins de 12 000 par jour, et le nombre de personnes en réanimation (3 447 hier) a diminué de 12 % en une semaine.

 

Pour la première fois depuis des mois, certains départements – certes encore peu nombreux – voient leur taux d’incidence tomber largement sous la barre des 50 cas pour 100 000 habitants : c’est le cas notamment de la Charente-Maritime (39), de la Haute-Corse (35) et de la Corse-du-Sud (20). Outre-mer, la bonne surprise vient de Mayotte qui, après des mois extrêmement difficiles, connaît aujourd’hui le deuxième taux d’incidence le plus bas de France, avec 22 cas pour 100 000 habitants. La situation reste en revanche extrêmement tendue en Guyane, avec un taux d’incidence de 399. 
Quant à la vaccination, elle continue de se dérouler à un rythme de croisière élevé. La barre des 10 millions de personnes ayant reçu la deuxième dose a été franchie hier. 

L’Académie de médecine réclame l’obligation vaccinale

Ces chiffres enfin encourageants suffiront-ils pour espérer en finir avec l’épidémie à l’automne ? L’Académie de médecine, dans un communiqué publié hier, ne se montre pas convaincue, et jette un pavé dans la mare en demandant que la vaccination devienne obligatoire pour un certain nombre de professions, dont toutes celles de la fonction publique. 
L’Académie pose un problème bien réel : d’une part, elle estime qu’il sera « très difficile »  d’atteindre d’ici la fin de l’été un taux d’immunité collective de 80 % de la population, parce que « le dynamisme de la campagne va se heurter à l’obstacle des hésitants et des opposés à la vaccination ». D’autre part, elle relève que les perspectives d’un approvisionnement croissant en vaccins « risque de placer la France devant le paradoxe d’un excédent de doses face à une couverture vaccinale insuffisante ». 
Dans cette situation, l’Académie de médecine juge que « l’obligation vaccinale doit maintenant être envisagée ». Elle rappelle que cela n’aurait rien d’une première, puisque dans les cas de « maladies répandues, sévères et souvent mortelles », la France a régulièrement, par le passé, rendu la vaccination obligatoire. Cela a été notamment le cas pour la variole, la diphtérie, le tétanos, la tuberculose, la poliomyélite – et, depuis 2017, pour 11 vaccins destinés aux enfants. 
L’Académie de médecine recommande donc que la vaccination soit « exigible »  pour les activités professionnelles jugées « essentielles » : enseignement, services de santé, de sécurité et de défense, services d’eau, d’alimentation, d’énergie, ainsi que « les services de la fonction publique ». Elle demande aussi une obligation vaccinale « pour l’exercice des activités professionnelles comportant un contact avec le public, notamment dans les secteurs du commerce de détail, de la restauration, de l’hôtellerie, des établissements culturels et du sport », ainsi que pour tous les étudiants « avant la rentrée universitaire »  prochaine. 
Le gouvernement ne semble toutefois, pour l’instant, pas près à suivre l’Académie sur ce terrain, disant souhaiter s’en tenir à sa stratégie : « convaincre ». 

Inquiétudes à Bordeaux

La ville de Bordeaux a dû réagir à en urgence, ce week-end, à l’apparition d’un nouveau variant dans le quartier Bacalan. Identifié vendredi dernier, le variant – mutant de la souche britannique – a déjà infecté plus de soixante personnes dans le même quartier. Il semble prouvé aujourd’hui que cette souche, si elle est plus contagieuse, n’est en revanche pas plus dangereuse. 
La commune a réagi très vite, en ouvrant, à partir d’aujourd’hui, un centre de vaccination éphémère au cœur même du quartier Bacalan, qui ouvrira tous les jours de 9 h à 20 h, avec pour objectif de vacciner toute la population du quartier. L’État a également réagi rapidement, en mettant à la disposition de la ville 19 000 doses supplémentaires – soit deux fois plus que la population du quartier, afin de pouvoir constituer une « zone tampon ». 

Cahier de rappel 2.0

À partir du 9 juin, date à laquelle les bars et restaurants vont à nouveau pouvoir servir en intérieur, une nouvelle procédure va être mise en place pour remplacer (ou compléter) le « cahier de rappel »  déjà mis en œuvre à l’automne dernier. Il s’agissait alors d’un simple cahier où les clients devaient laisser leur nom et numéro de téléphone, afin d’être rappelé au cas où un cas de covid-19 serait détecté dans l’établissement. 
Le dispositif va être modernisé et étendu : désormais, il ne sera plus réservé aux bars et restaurants mais à tous les établissements recevant du public de façon collective (salles de sports et de concert, piscines, musées, cinémas…). Les établissements pourront générer, via un site internet, un QR Code qu’ils devront imprimer et afficher à l’entrée. En arrivant, les usagers qui ont installé l’application TousAntiCovid n’auront qu’à scanner le QR Code pour que leur passage soit enregistré. Si une autre personne présente dans le même lieu au même moment déclare, par la suite, une infection au covid-19, toutes les personnes enregistrées recevront une alerte « orange »  pour les inviter à se faire tester. Si trois personnes ont déclaré une contamination, ce sera une alerte « rouge »  qui sera envoyée, invitant à s’isoler. 
Les usagers qui n’ont pas de smartphone ou qui ne souhaitent pas utiliser TousAntiCovid auront à leur disposition un cahier de rappel au format papier. Rappelons que la mise en place de cette procédure sera obligatoire pour les établissements, sous peine d’amende. 

(Source: article de franck LEMARC pour Maire-Info)

 

Mairie d'Amance - 19 Grande Rue - 10140 AMANCE - Tél : 03 25 41 37 36 - Canton Vendeuvre sur Barse - Aube - Champagne Ardenne - Création OvOtix motorisation Clé de Site

 ok
Inscription à la newsletter : 
 ok
Vous êtes ici > CORONAVIRUS
cliquer à droite de la photo pour avancer dans le diaporama, à gauche pour revenir, sur une vignette pour afficher la photo
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr
amancevilleaubois.fr

precedent suivant

Site de Amance La Ville au Bois dans l'Aube

amance ville au bois dans l'aube

Mairie d'Amance et de la Ville aux Bois

amance ville au bois dans l'aube

Conseil Général de l'Aube   Région champagne ardenne      Le site internet de la Région Grand Est

    La solution de paiement de la Direction Générale des Finances Publiques

 

 

 

Mairie d'Amance et de la Ville aux Bois

amance ville au bois dans l'aube